Les 5 qualités requises pour être un bon témoin

5 qualites pour etre un bon temoin

Qu’on se le dise tout de suite, il n’y a pas de critères universels pour apprécier la qualité des témoins de mariage, car tout va dépendre des attentes et des besoins des futurs mariés et il n’y a qu’eux qui pourront savoir si oui ou non vous avez assuré dans votre rôle.

Pour autant, celles qui ont déjà été témoin de mariage vous diront qu’il y a certaines qualités qui sont nécessaires pour être un bon témoin et remplir son rôle au mieux.

  1. Etre disponible et à l’écoute

Vous êtes l’oreille attentive de la future mariée, celle qui partage les joies et les peines de la future mariée. Celle qui est là pour les doutes, les angoisses, les peurs et les questions de la future mariée. On ne vous demande pas d’ouvrir une hotline spéciale future mariée ni de vous arrêter de vivre pour répondre à un appel mais d’être disponible. Et même si vous n’avez pas toujours les réponses, le simple fait d’être là suffit souvent.

  1. Etre impliqué

Que ce soit pour écrire un discours, organiser l’EVJF, mettre la main à la pâte pour la déco ou aider à choisir la robe de mariée, on demande aux témoins un minimum d’implication. Si on vous a choisi comme témoin, c’est qu’on attend que vous vous intéressiez un minimum à cet événement primordial pour les futurs mariés, mais est-il besoin de le préciser ? 😉

  1. Etre objectif

Vous êtes un peu celle qui va permettre à la future mariée de ne pas sombrer et de ne pas se miner pour le moindre détail, celle qui saura lui dire les choses sans qu’elle le prenne mal, celle qui lui permettra de relativiser et de profiter du moment. Alors oui cela peut paraître un peu ingrat comme rôle mais il est nécessaire pour le bien-être de la future mariée.

  1. Etre patient

Eh oui on n’y pense pas forcément au premier coup, mais un témoin de mariage doit s’armer de patience face à la future mariée mais aussi face aux invitées à l’EVJF. Il faut savoir écouter les gens, les laisser le temps de répondre à vos sollicitations (pas trop longtemps non plus hein, vous avez un EVJF à préparer quand même !) et prendre sur soi quand les choses ne vont pas forcément à l’allure que vous souhaitez.

  1. Etre créatif

On ne parle pas de peindre une œuvre d’art ou de confectionner la robe de la mariée (quoique certaines ont peut-être ce talent-là) mais des idées que vous pouvez avoir pour conseiller la future mariée dans son choix de robe de mariée ou de décoration. Mais aussi des idées que vous aurez pour l’organisation de l’EVJF de la future mariée, de la destination aux activités, en passant par la façon de l’annoncer à la future mariée, et pour la surprise de mariage ou le discours que vous allez écrire. Bref, il faut être inventif, avoir de bonnes idées et trouver le moyen de mettre tout ça en œuvre 🙂

Etre un bon témoin, c’est finalement être un peu le couteau suisse de la mariée 😀 Celle sur qui on peut compter, qui est disponible pour la mariée et impliquée dans son mariage tout en étant suffisamment objective pour lui remettre les pieds sur terre.

1 Commentaire

  1. Marie dit : Répondre

    Top!

Laisser un commentaire