Comment gérer les invitées à l’EVJF ?

comment gerer les invitees EVJF

Quand vous organisez un EVJF, vous réunissez les invitées de la mariée. De la cousine, à la copine de fac ou à la copine de boulot, vous allez devoir composer avec des personnalités très différentes qu’il va falloir « gérer » pour que tout se déroule pour le mieux. Que ce soit au cours de la préparation de l’EVJF ou du déroulement de l’événement, vous pouvez faire face à quelques difficultés ou au contraire, trouver de véritables alliées.

Au cours des différents EVJF auxquels j’ai pu participer, j’ai rencontré plusieurs personnes de tous types et horizons, et on retrouve souvent certains traits de personnalités. Bien évidemment j’ai forcé le trait, mais ce ne serait pas drôle sinon 🙂

L’enthousiaste

Celle-là, vous l’aimez beaucoup ! Non seulement elle est partante pour tout mais en plus elle met une bonne ambiance dans le groupe et vous soutient toujours. Donc on la bichonne et on compte sur elle pour nous aider à mobiliser les foules.

La râleuse

Elle, par contre, on l’aime beaucoup moins. Elle n’est jamais contente de rien, trouve tout cher et sans intérêt ; bref, elle est un peu difficile à gérer et risque de miner un peu le moral de tout le monde. Là, vous avez 2 options : soit vous ignorez son mauvais esprit dans l’espoir qu’elle finisse par se lasser, soit vous mettez tout de suite les choses au clair en essayant de comprendre ce qui lui pose problème et en lui demandant de faire des efforts pour la future mariée (qui est quand même son amie accessoirement).

La blasée

Elle a tout vu, tout fait, tout entendu et ne s’enthousiasme de rien. En revanche, elle peut être surprise par une découverte et peut être contente pour le reste du séjour. Dans ce cas, il n’y a pas 36 solutions, il va falloir la surprendre pour arriver à lui faire changer son état d’esprit et éviter qu’elle ne mine trop le groupe.

La relou

Alors là, vous cumulez les handicaps, non seulement elle râle et fait la tronche mais elle sait beaucoup mieux que vous et vous critique ouvertement. C’est à se demander pourquoi elle est venue … Pour la relou, désolée mais je n’ai pas encore trouvé de comportement adéquat 🙂 Je crois qu’il n’y a rien à en tirer ! Le seul conseil que je peux vous donner c’est de prendre sur soi et de ne pas prêter attention à ses remarques au risque de vous énerver et de gâcher le moment de votre BFF.

La portée disparue

Elle ne répond jamais à vos mails, à vos sms et à vos appels, et pourtant vous avez bien vérifié auprès de la mariée que vous aviez les bonnes coordonnées. Alors là, soyons hônnetes, soit elle ne veut pas venir et ne prend pas la peine de vous le dire, soit il lui est vraiment arriver quelque chose (ce qu’on ne lui souhaite pas) et on prévient les proches !

La surexcitée

On aime beaucoup l’enthousiasme, ça nous permet de nous rassurer et de se dire qu’on avance dans la bonne direction. La surexcitée est un peu dans l’excès, elle est complètement à fond, vous fait 17 mails par jour avec des idées, des propositions, pas toujours opportunes d’ailleurs … Il suffit juste de la canaliser un peu et le tour est joué ! Elle vous sera d’une grande d’aide le jour J car elle donnera la patate à tout le monde.

La facile à vivre

Sans être d’un enthousiasme délirant, elle est contente d’être là, de ce que vous avez prévu ; bref, elle n’est pas contrariante. Elle ne vous aidera pas à prendre des décisions mais suivra le mouvement sans broncher, ça nous va bien.

La directe

Elle ne s’encombre pas de formes, elle vous dit les choses cash et ça a au moins le mérite d’être clair. Elle ne veut pas venir parce que ça ne l’intéresse pas, n’a pas les moyens, est prise à ce moment-là. Elle vous dit si votre programme n’est pas terrible ou si elle ne veut pas voir certaines choses, bref, avec elle vous êtes vite fixée, et ce n’est pas plus mal !

L’indécise

Jusqu’où jour de l’événement, vous ne savez pas si elle vient. Elle a vous baladé tout le long de la préparation : un coup elle vient, un coup elle ne vient plus ; du coup, vous êtes perdue et vous ne savez plus si vous pouvez compter sur elle. Un conseil, faites sans elle, il est toujours possible de greffer une personne à la dernière minute. Dans ce cas, donnez-lui une date limite de réponse et précisez-lui qu’à défaut de réponse dans les délais, elle est bien évidemment la bienvenue mais devra se débrouiller pour les réservations de vols ou d’hôtel.

Maintenant vous savez à quoi vous attendre 😉

Un conseil : soyez à l’écoute de vos invitées, elles peuvent avoir de bonnes idées et une autre vision des choses. En revanche, même si l’occasion n’est pas propice à la négativité, vous pouvez rencontrer des personnes pénibles et qui ont la critique facile. Dans ce cas, restez hermétique aux critiques et au mauvais esprit. Ces personnes ne valent pas la peine que vous vous preniez la tête, l’objectif à garder en ligne de mire c’est que la future mariée passe un chouette moment.

Laisser un commentaire