Vous êtes témoin, et donc ?

photo-fleurs-Leornardo Wong-vousetestemoinetdonc

Le rôle d’un témoin ne doit pas être pris à la légère car il représente beaucoup pour la future mariée qui vous montre l’attachement et la confiance qu’elle a pour vous. Vous allez quand même être le témoin de son union avec son cher et tendre ! Mais concrètement, quel va être votre rôle dans l’accompagnement de la future mariée jusqu’au jour J ? Parce que c’est bien beau d’être témoin mais personne ne vous a expliqué quoi faire, comment réagir ou de quoi s’occuper.

Le témoin est là pour aider, rassurer et soutenir la future mariée. Tout d’abord en étant une oreille attentive à ses envies, ses angoisses, ses doutes et ses joies. Même si ce n’est pas vraiment le bon moment pour vous car votre petit dernier prend son bain ou votre chéri vous attend pour aller au ciné, trouvez un créneau de tranquillité à lui consacrer pour « débriefer » sur les derniers évènements et sur les questions existentielles qu’elle se pose. La future mariée vous en sera reconnaissante.

La future mariée aura ensuite besoin de vous pour les tant attendus essayages de robes de mariée. Certaines futures mariées préfèrent le faire dans l’intimité avec leur maman et/ou leurs sœurs et ne vous demanderont peut-être pas d’être présente (sauf si vous êtes aussi la sœur ou la maman de la mariée, cela va de soi). D’autres, au contraire, trouveront que votre présence est indis-pen-sable. Parce que vous êtes de bons conseils, que vous la connaissez par cœur et que vous aurez la franchise de lui dire que vous n’êtes pas totalement convaincue par le gros nœud en dentelle au-dessus des fesses.

Votre avis peut également être demandé sur les faire-parts ; c’est moins fréquent, mais la future mariée peut avoir besoin d’être confortée dans son choix de faire-part. Elle est tellement chahutée entre ses envies, les envies des parents et celles de la belle-famille qu’elle peut ne plus être sûre de rien et vous demander un peu d’objectivité dans tout ce flou. Dans ce cas, il faut arriver à comprendre ce dont elle a envie et voir comment cela peut se concilier avec les souhaits (voire exigences !) de la belle-maman. Il suffit parfois d’un simple œil extérieur pour trouver le bon compromis qui satisfera tout le monde, et cet œil extérieur c’est vous !

Autre sujet : la décoration ! Certaines futures mariées, folles de déco et passant leur vie sur Pinterest, ont déjà une idée bien précise de ce qu’elles souhaitent comme ambiance pour leur mariage. Elles ont d’ailleurs des moodboards plein leur téléphone et ont déjà tout checké sur Etsy. Là votre rôle sera plutôt simple, vous la laissez gérer car elle fait ça très bien ! En revanche, certaines futures mariées ne sont pas passionnées par la déco et n’ont pas tellement d’idées. Et c’est là que vous pouvez intervenir. Sans vous transformer en Valérie Damidot de l’arche de cérémonie et du centre de table, vous pouvez l’accompagner dans la recherche d’idées de déco simple et du plus bel effet et même lui donner des conseils de mise en place. Les sites de décoration florale et de lampions n’auront alors plus aucun secret pour vous !

A côté de tout ça, vous allez aussi devoir officier dans l’ombre, et là se situe la plus grosse partie du job de témoin. Les essayages et la déco, c’est de la gnognotte à côté de l’organisation de l’EVJF et de la surprise de mariage. Ces deux évènements, qui sont loin d’être obligatoires mais qui sont grandement appréciés par les futurs mariés, vont vous demander du temps, un sens pointu de l’organisation et une discrétion à toute épreuve. Pas de panique, vous allez très bien vous en sortir. Organisez quelque chose en fonction de vos moyens matériels et financiers, de votre disponibilité et de votre créativité. Une aprèm entre copines comme EVJF ou un montage photo comme surprise de mariage suffisent largement pour montrer votre attachement aux futurs mariés tant que c’est fait volontiers. On ne vous demande pas une réalisation de professionnel, juste d’y mettre votre cœur.

Au-delà de toutes ces considérations pratiques, pourtant primordiales, il faut avoir conscience qu’être témoin demande de la disponibilité, de l’énergie, de l’écoute et du calme en toute circonstance.

Etre témoin reste malgré tout une expérience enrichissante et positive. Après le stress du début et l’excitation du jour J, vous n’en garderez que de très bons souvenirs.

Laisser un commentaire