La cérémonie laïque : quel rôle pour le témoin ?

photo-ceremonie-laique-quelrolepourletemoin

Quand les futurs mariés ne souhaitent pas se marier dans un lieu de culte, et ce, peu importe les raisons, ils peuvent opter pour le seul mariage civil. Cependant, il est de plus en plus fréquent que les futurs mariés décident également d’organiser une vraie cérémonie laïque avec les gens qui comptent pour eux. Cela permet aussi de pallier à l’absence de cérémonie religieuse souvent souhaitée par l’entourage des futurs mariés. On pense ici aux grands-parents qui tiennent aux traditions ou à Tata Jeanine qui ne comprend vraiment pas pourquoi les futurs mariés ne font pas de cérémonie.

La cérémonie laïque est donc le bon compromis entre le souhait des futurs mariés, le ménagement des susceptibilités des familles et l’occasion de réunir toutes les personnes qui comptent (les salles de mairie étant souvent exiguës pour accueillir tout le monde).

Bon ça c’est pour poser le contexte de la cérémonie laïque. Mais vous en tant que témoin, quel va bien être votre rôle dans tout ça ? Alors là, c’est la roulette russe ! Tout est possible ! Tout dépend de ce que vont bien vouloir vous confier les futurs mariés.

Cela peut aller de la lecture d’un texte (vous vous en sortez bien, veinarde !) à la construction entière de la cérémonie (si si ça arrive !). Comme il n’y a pas de forme particulière pour la cérémonie laïque, tout peut se concevoir et les futurs mariés vous demanderont, ou non, de participer à la cérémonie en fonction de ce qu’ils ont prévu. A minima, la lecture d’un texte est le minimum qu’on peut demander à un témoin, mais les futurs mariés peuvent vous demander de construire la cérémonie avec eux, de l’animer, de prévoir des surprises ou que sais-je encore !

S’ils vous confient l’organisation entière de la cérémonie, que les futurs mariés aient la flemme ou qu’ils aient une énorme confiance en vous, vous n’êtes pas sorties de l’auberge ! Mais pas de panique, on va vous donner quelques pistes pour vous aider.

Nos conseils pour organiser une cérémonie laïque qui plaira aux futurs mariés :

  • Misez sur la simplicité : ne soyez pas trop ambitieuses et ne vous emballez pas sur un rétroplanning de 20 pages et une cérémonie de 3 heures … Le principal est de construire une cérémonie simple et chaleureuse, ce n’est pas la peine de vous mettre la pression pour organiser une cérémonie grandiloquente, on n’est pas non plus à Las Vegas 🙂
  • Ne perdez pas de vue le bonheur des futurs mariés : faites une cérémonie qui leur correspond et non qui correspond à vos envies, ce n’est pas votre mariage qu’on célèbre !
  • Déléguez le rôle de maître de cérémonie si besoin : si la simple idée d’occuper le devant de la scène et de jouer le maître de cérémonie provoque en vous des crises de d’angoisse, ne vous forcez pas et déléguez ce rôle à un autre témoin qui se sent plus à l’aise, à un membre de la famille voire à une personne extérieure. Vous pouvez aussi animer la cérémonie à plusieurs, c’est toujours moins impressionnant quand on est 2 ou 3 et on peut se reposer sur les autres en cas de crise de panique.
  • Faites intervenir des personnes chères aux futurs mariés : bon on sait bien que toutes les personnes présentes sont chères aux futurs mariés (quoique … spécial dédicace à la grande tante qu’on n’avait pas forcément envie d’inviter), mais choisissez 2 ou 3 personnes proches des futurs mariés et qui ne sont pas angoissés à l’idée de parler en public. Un petit texte du papa de la mariée ou de la maman du marié est toujours bienvenu. Si en plus ils souhaitent écrire eux-mêmes leur texte ou choisir leur texte à lire, c’est encore mieux. L’avantage de faire participer d’autres personnes, outre le fait que ça vous permet de souffler un peu, c’est que la cérémonie est plus vivante et que les personnes sont contentes de s’impliquer. Les futurs mariés peuvent également être touchés par les différentes interventions et le travail de coordination que vous avez réalisé.
  • Soignez le cadre et la mise en place : pensez au lieu où va se tenir la cérémonie si les futurs mariés ne vous l’ont pas indiqué. Pour cela, il vous faut un endroit assez grand pour pouvoir installer des chaises (plus confortables pour les invités que de rester debout) et si possible abrité si vous souhaitez le faire en extérieur et que la météo ne s’annonce pas très clémente. Ensuite, faites un peu de déco : là encore, ce n’est pas la peine d’appeler Valérie Damidot, 2-3 lampions, quelques fleurs, une arche éventuellement et le tour est joué ! Si vous êtes un peu habiles de vos mains, vous pouvez faire quelque chose de très sympa avec un budget limité. N’oubliez pas de prévoir un endroit où seront assis les futurs mariés, ça peut être utile 🙂

En bref, prenez du temps pour organiser vos idées, construire le déroulé de la cérémonie, contacter les personnes qui interviennent et même si vous n’avez pas d’idées super originales, faites simple et misez sur les valeurs sûres. Ce n’est pas votre métier, les futurs mariés le savent bien et s’ils vous ont confié cette lourde tâche c’est qu’ils savent que vous serez à la hauteur, donc on respire et on se lance !

 

Laisser un commentaire